Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Image Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Homme attaché aux valeurs familiales, Abilio Diniz (Aller sur le site internet boursier.com de Abilio Diniz) a eu 6 enfants. Créateur de l’équipe de foot d’Audax, destinée à repérer les jeunes potentiels, l'entrepreneur appartient également au comité consultatif du club de foot de São Paulo. Confiant dans les bienfaits de l'entraînement sportif, le businessman met en place des espaces de gym au sein grandes surfaces GPA et incite ses salariés à participer aux courses financées par le groupe. Abilio Diniz se réclame comme acteur d’un "capitalisme responsable", un mouvement lancé aux USA et qui défend le contentement et la stimulation des collaborateurs dans l’entreprise.

un groupe "d'extrême gauche" kidnappe Abilio Diniz au moment de la campagne présidentielle de 1989. Libéré après une semaine de captivité, il restera affecté à vie par cette événement. Au milieu de la décennie 90, il ouvre le capital de GPA. L'homme d'affaires entame alors une période d'achats d'entreprises qui fera du groupe le leader de la distribution dans le pays. A la fin des années 1980, il siège au Conseil Monétaire brésilien pendant que le Brésil rencontre une période de folle inflation. Abilio Diniz élabore un plan de sauvetage drastique permettant de sauver le groupe GPA, qui licencie vingt mille collaborateurs, ferme 1/3 de ses supermarchés et vend son activité dans la péninsule lusitanienne.

À la fin des années 50, le père d’Abilio Diniz prend conscience que le commerce écrira son avenir dans les grandes surfaces. Au milieu des années 1970, l'entrepreneur croise les créateurs de Carrefour. Il s’inspire de leur réussite pour développer sa propre chaîne. Dix ans après l'ouverture par Abilio Diniz de sa toute première grande surface, en 1959, GPA totalisait 40 supermarchés et mille quatre cents salariés La boulangerie de la famille Diniz se nomme Pão de Açúcar, faisant bien entendu référence au Pain de Sucre de Rio.

En décembre 2014, Peninsula, une société d'investissement créée par la famille Diniz, annonce son entrée au capital de la filiale brésilienne de Carrefour, à hauteur de dix pour cent. Péninsula détient 12% du capital de la branche brésilienne de Carrefour en 2015. A travers Peninsula, Abilio Diniz siège de ce fait au CA. La société d'investissement multiplie par deux sa participation dans le capital de Carrefour France. Avec 5,07% du capital, l'entreprise d’Abilio Diniz devient le quatrième porteur d'actions du groupe.

La collaboration avec le groupe français Casino, un épisode inachevé

Le groupe Casino contrôle GPA en 2012. Le divorce est effectif et Abilio Diniz abandonnera le conseil d'administration quelques mois plus tard. Abilio Diniz vend un milliard de dollars d’actions à Casino, tout en s'engageant à laisser le contrôle du groupe GPA sept années plus tard à Jean-Charles Naouri, le directeur général de Casino. GPA renoue avec son équilibre financier à l'issue de la crise et commence à parler de collaboration avec le groupe Casino. Il fait en effet face à la concurrence du groupe Carrefour sur ses terres brésiliennes.

Abilio Diniz, une jeunesse au Brésil

La ville de São Paulo, au Brésil, a vu naître Abilio Diniz le 28 décembre 1936. D'origine portugaise, la famille d'Abilio Diniz part pour le Brésil à la fin des années 1920 Enfant, il a appris les arts martiaux pour ne plus être une tête de turc.